Épreuve E21 : Communication en langue vivante étrangère – Espagnol LV1

La communication en LV1 espagnol est évaluée sous la forme ponctuelle

  • Une épreuve orale de 30 minutes (coefficient 3), précédée par une préparation de 30 minutes.

1. Les objectifs de l’épreuve

  • Comprendre une langue vivante étrangère écrite : il s’agit de vérifier la capacité du candidat à exploiter des textes abordant des problématiques commerciales, sans spécialisation ni difficultés techniques excessives et relevant de l’aire culturelle de la langue étudiée, pour se les approprier et en restituer les contenus ;
  • S’exprimer à l’oral dans une langue vivante étrangère : il s’agit de vérifier la capacité du candidat à présenter un court propos organisé et à prendre part à un dialogue à contenu professionnel dans la langue choisie. (en LV1)

Tout au long de l’épreuve, il est attendu que le candidat s’exprime dans une langue grammaticalement acceptable, adopte une prononciation claire et une intonation pertinente, et mobilise une gamme de langue étendue.

L’évaluation permet de positionner le candidat par rapport un niveau B2 du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).

2. Les modalités d’évaluation de l’épreuve

L’interrogation est conduite par un enseignant ou un formateur de langue vivante, intervenant dans une section NDRC.

L’épreuve ponctuelle consiste en un oral d’une durée maximale de 30 minutes, précédé de 30 minutes de Préparation. Les supports d’évaluation remis au candidat en début de préparation sont constitués par :

  • Un texte (article de presse ou autre) rédigé en langue étrangère, traitant d’une thématique commerciale et n’excédant pas 50 lignes,
  • Une mise en situation et un questionnement prenant appui sur un document à caractère commercial (documentation produit, page écran de site commercial, plaquette de salon,offre d’emploi, etc.).

L’épreuve comprend deux phases :

Phase A : Évaluation de la compréhension de l’écrit – 10 minutes maximum

Cette phase se déroule intégralement en français. Le candidat rend compte oralement de manière structurée, des idées essentielles du texte qui lui a été remis lors de la préparation. Dans la limite du temps imparti, la commission peut ensuite demander au candidat des précisions afin de mieux évaluer son degré de compréhension.

Phase B : Évaluation de l’expression orale en interaction – 20 minutes maximum

Au cours de cette phase, la commission conduit un entretien en langue étrangère avec le candidat à partir des réponses qu’il apporte au questionnement accompagnant la mise en situation et à partir de l’analyse qu’il fait du contenu du document support. Au fil des échanges, le candidat est invité à réagir, décrire, reformuler, développer une argumentation, justifier son propos ou encore apporter des explications.

Si vous avez choisi en 1ère langue l’anglais, vous pouvez également vous inscrire à l’épreuve facultative de communication en langue étrangère en espagnol.

Épreuve UF1 : Épreuve facultative de communication en langue étrangère : Espagnol

1. Les objectifs de l’épreuve

L’ épreuve a pour but d’évaluer l’aptitude du candidat à s’exprimer à l’oral dans une langue vivante étrangère : il s’agit de vérifier la capacité du candidat à présenter un court propos organisé et prendre part à un dialogue à contenu professionnel dans la langue choisie.

Tout au long de l’épreuve, il est attendu que le candidat s’exprime dans une langue grammaticalement acceptable, adopte une prononciation claire et une intonation pertinente et mobilise une gamme de langue étendue.

L’évaluation permet de positionner le candidat par rapport un niveau B1 du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).

2. Les modalités d’évaluation de l’épreuve

L’évaluation est conduite par un enseignant ou un formateur intervenant en BTS NDRC.

L’épreuve ponctuelle permet l’évaluation de l’expression orale en interaction et consiste en un oral d’une durée maximale de 20 minutes, précédé de 20 minutes de préparation.

Le support d’évaluation remis au candidat en début de préparation est constitué par une mise en situation et un questionnement prenant appui sur un document à caractère commercial (documentation produit, page écran de site commercial, plaquette de salon, offre d’emploi, etc.)

Seuls les points au-dessus de la moyenne peuvent être pris en compte

Épreuve E21 : Communication en langue vivante étrangère – Anglais LV1

La communication en LV1 anglais est évaluée sous la forme ponctuelle

  • Une épreuve orale de 30 minutes (coefficient 3), précédée par une préparation de 30 minutes.

1. Les objectifs de l’épreuve

  • Comprendre une langue vivante étrangère écrite : il s’agit de vérifier la capacité du candidat à exploiter des textes abordant des problématiques commerciales, sans spécialisation ni difficultés techniques excessives et relevant de l’aire culturelle de la langue étudiée, pour se les approprier et en restituer les contenus ;
  • S’exprimer à l’oral dans une langue vivante étrangère : il s’agit de vérifier la capacité du candidat à présenter un court propos organisé et à prendre part à un dialogue à contenu professionnel dans la langue choisie.(en LV1)

Tout au long de l’épreuve, il est attendu que le candidat s’exprime dans une langue grammaticalement acceptable, adopte une prononciation claire et une intonation pertinente, et mobilise une gamme de langue étendue.

L’évaluation permet de positionner le candidat par rapport un niveau B2 du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).

2. Les modalités d’évaluation de l’épreuve

L’interrogation est conduite par un enseignant ou un formateur de langue vivante, intervenant dans une section NDRC.

L’épreuve ponctuelle consiste en un oral d’une durée maximale de 30 minutes, précédé de 30 minutes de Préparation. Les supports d’évaluation remis au candidat en début de préparation sont constitués par :

  • Un texte (article de presse ou autre) rédigé en langue étrangère, traitant d’une thématique commerciale et n’excédant pas 50 lignes,
  • Une mise en situation et un questionnement prenant appui sur un document à caractère commercial (documentation produit, page écran de site commercial, plaquette de salon,offre d’emploi, etc.).

L’épreuve comprend deux phases :

Phase A : Évaluation de la compréhension de l’écrit – 10 minutes maximum

Cette phase se déroule intégralement en français. Le candidat rend compte oralement de manière structurée, des idées essentielles du texte qui lui a été remis lors de la préparation. Dans la limite du temps imparti, la commission peut ensuite demander au candidat des précisions afin de mieux évaluer son degré de compréhension.

Phase B : Évaluation de l’expression orale en interaction – 20 minutes maximum

Au cours de cette phase, la commission conduit un entretien en langue étrangère avec le candidat à partir des réponses qu’il apporte au questionnement accompagnant la mise en situation et à partir de l’analyse qu’il fait du contenu du document support. Au fil des échanges, le candidat est invité à réagir, décrire, reformuler, développer une argumentation, justifier son propos ou encore apporter des explications.

Si vous avez choisi en 1ère langue l’espagnol, vous pouvez également vous inscrire à l’épreuve facultative de communication en langue étrangère en anglais.

Épreuve UF1 : Épreuve facultative de communication en langue étrangère : Anglais

1. Les objectifs de l’épreuve

L’ épreuve a pour but d’évaluer l’aptitude du candidat à s’exprimer à l’oral dans une langue vivante étrangère : il s’agit de vérifier la capacité du candidat à présenter un court propos organisé et prendre part à un dialogue à contenu professionnel dans la langue choisie.

Tout au long de l’épreuve, il est attendu que le candidat s’exprime dans une langue grammaticalement acceptable, adopte une prononciation claire et une intonation pertinente et mobilise une gamme de langue étendue.

L’évaluation permet de positionner le candidat par rapport un niveau B1 du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).

2. Les modalités d’évaluation de l’épreuve

L’évaluation est conduite par un enseignant ou un formateur intervenant en BTS NDRC.

L’épreuve ponctuelle permet l’évaluation de l’expression orale en interaction et consiste en un oral d’une durée maximale de 20 minutes, précédé de 20 minutes de préparation.

Le support d’évaluation remis au candidat en début de préparation est constitué par une mise en situation et un questionnement prenant appui sur un document à caractère commercial (documentation produit, page écran de site commercial, plaquette de salon, offre d’emploi, etc.)

Seuls les points au-dessus de la moyenne peuvent être pris en compte

Épreuve E3 : Culture Économique Juridique et Managériale

La Culture Économique Juridique et Managériale (CEJM) est évaluée sous la forme ponctuelle :

  • Une épreuve écrite de 4h (coefficient 3)

L’épreuve vise à évaluer les compétences du candidat à :

  • Analyser des situations auxquelles l’entreprise est confrontée
  • Exploiter une base documentaire économique, juridique et managériale
  • Proposer des solutions argumentées en mobilisant des notions économiques, juridiques ou managériales et les méthodologies adaptées aux situations proposées
  • Établir un diagnostic (ou une partie de diagnostic) préparant une prise de décision stratégique
  • Prendre des décisions opérationnelles intégrant les dimensions économique, juridique et managériale
  • Exposer des analyses et des propositions de manière cohérente et argumentée

L’épreuve a pour objet d’évaluer les capacités du candidat à mobiliser des notions d’économie, de droit et de management afin de formuler un raisonnement dans un contexte concret. Elle prend appui sur un dossier qui comprend :

  • La présentation d’une situation contextualisée d’entreprise contenant des problématiques de nature économique ou juridique ou managériale
  • Une base documentaire
  • Une série de questions permettant de structurer et d’orienter le travail à réaliser

Épreuve E6 : Relation Clients et Animation de Réseau

L’épreuve E6 prend appui sur la constitution d’un dossier E6, authentique et personnel dans lequel on doit trouver :

  • Trois fiches descriptives d’activités professionnelles
  • Une étude réflexive réseau
  • Les attestations de stages

Des fiches de 2 pages descriptives de situations professionnelles réelles, vécues ou observées en milieu professionnel et/ou d’activités développées en milieu de formation.

Les fiches E6 doivent répondre au modèle défini par la circulaire d’examen que vous trouverez ci-dessous :

Au moins une de ces fiches doit se référer à une expérience réelle vécue au sein du réseau.

1 fiche descriptive Négociation Vente et Animation de Réseaux de  Distributeurs (NVARD)

L’étudiant.e décrit une situation de NVARD qu’il/elle a vécue en tant qu’acteur.rice ou observateur.rice dont la finalité est d’implanter et de promouvoir l’offre chez des distributeurs.

1 fiche descriptive Négociation Vente et Animation de Réseaux de  Partenaires (NVARP)

L’étudiant.e décrit une situation de NVARP qu’il/elle a vécue en tant qu’acteur.rice ou observateur.rice dont la finalité est de développer et piloter un réseau de partenaires

1 fiche descriptive Négociation Vente et Animation de Réseaux de  Vente Directe (NVARVD)

L’étudiant.e décrit une situation de NVARVD qu’il/elle a vécue en tant qu’acteur.rice ou observateur.rice. dont la finalité est de créer et animer un réseau de vente directe.

1 étude réflexive réseau

L’étudiant.e réinvestit l’ensemble de ses expériences réseau dans l’analyse d’un thème ou d’une problématique de son choix, de nature transversale au sein du pôle 3 d’activités.

LES MODALITÉS DE L’ÉVALUATION

L’épreuve E6 est évaluée en Contrôle en Cours de Formation (CCF) et comprend deux situations d’évaluation :

  • Situation A : Exposé et entretien relatifs à une expérience réelle vécue au sein d’un réseau (15 minutes maximum)
  • Situation B : Exposé et entretien relatifs aux autres expériences réseau et à l’étude réflexive réseau (25 minutes maximum)

La situation A

Le candidat présente devant la commission pendant 10 minutes maximum, une expérience réelle vécue au sein du réseau. En effet, lors de la situation A c’est l’expérience « vécue que vous présentez ». Souvenez-vous qu’une fiche sur les 3 doit être la description d’une situation réelle et vécue.

Cette présentation est suivie d’un entretien de 5 minutes maximum avec la commission. À l’issue de cette évaluation, la grille d’aide à l’évaluation est complétée (C1, C2, C3 en fonction de l’activité présentée).

La situation B

Le candidat présente devant la commission pendant 20 minutes maximum, les autres expériences réseau qu’il a développées dans son dossier, et pendant 5 minutes maximum il présente son étude réflexive réseau.

À l’issue de cette évaluation, la commission finit de compléter la grille d’aide à l’évaluation.

La commission est composée d’un seul professeur en charge du bloc 3 de compétences : Relation Client et Animation de Réseau

Épreuve E5 : Relation Client à Distance et Digitalisation

Cette épreuve est évaluée sous la forme ponctuelle :

  • Partie écrite : une étude de cas de 3h (coefficient 2)
  • Partie pratique : une épreuve de 40 minutes sur un sujet WordPress ou PrestaShop tiré au sort (coefficient 2)

Épreuve ponctuelle écrite :

l’étude de cas porte sur un contexte réel d’organisation développant des activités de relation client à distance. Dans cette partie écrite les trois compétences du bloc 2 seront évaluées (C1, C2, C3).

Une réflexion commerciale devra être structurée, et mobiiser les savoirs du bloc 2, tout en s’appuyant sur le contexte de la situation commerciale étudiée.

L’étude de cas est présentée sous forme de dossiers (environ 15 pages). En général les questions sont indépendantes. Le niveau de questionnement est précis, on peut vous demander d’utiliser des outils de gestion (ratios, CRM…), et de faire des productions rédactionnelles (script d’appel, e-mail, livre blanc, newsletter….)

Épreuve ponctuelle pratique :

Cette épreuve dure 40 minutes. Vous êtes convoqués à une date donnée pour passer cette épreuve ponctuelle.

Le jour de l’examen vous tirez au sort, soit un sujet WordPress (WP) soit un sujet PrestaShop (PS). Le contexte digital est déjà installé sur les postes. La commission vous remet un sujet avec un contexte réel d’entreprise pour lequel vous devez traiter les questions. La commission rentre en phase d’observation et complète la grille d’aide à l’évaluation à la fin de l’épreuve.

Vous retrouverez les principales fonctionnalités liées à WP et PS que vous devez maîtriser dans le document ci-dessous. Cette fiche de suivi, peut vous aider dans l’auto-évaluation de vos compétences.

ÉPREUVE E4 : Relation Client et Négociation Vente

« Extrait du référentiel »

L’épreuve E4 prend appui sur la constitution d’un dossier présenté sous forme professionnelle et ayant un caractère personnel et authentique. Ce dossier contient vos attestations de stages originales et deux fiches d’activités professionnelles. L’une relative à une négociation-vente et à l’accompagnement de la relation client, l’autre relative à l’organisation et l’animation d’un événement commercial. Le contrôle en cours de formation (CCF) comprend 2 situations :

Situation A : Ciblage et prospection de clientèleExploitation et mutualisation de l’information commerciale

En deuxième année, à une date donnée, vous devez remettre votre dossier E4 à vos professeurs de RCNV. Vos activités professionnelles seront évaluées (réelles, vécues, observées). Celles figurant dans votre dossier, mais également toutes les autres activités exercées durant vos mois de formation, le « fil de l’eau ». La commission complètera la grille d’évaluation (parties C1 et C4).

Situation B : Simulation

La commission d’interrogation choisira l’une de vos deux fiches d’activités professionnelles. Une fiche de paramètres modifiés vous sera adressée avant le passage de l’épreuve, et vous permettra de préparer votre entretien de simulation ou évocateur, qui durera 20 minutes. La commission d’interrogation complètera la grille d’évaluation (C2 ou C3).

Les fiches E4 doivent respecter le modèle de la circulaire d’examen, et tenir obligatoirement sur 2 pages. Une annexe est obligatoire (recto/verso) qui présente l’offre commerciale (produits/services) de l’organisation.

Hormis celle-ci, vous pouvez joindre une ou deux annexes supplémentaires que vous jugez pertinentes.

Ci-dessous le modèle de fiche E4 à utiliser :