« Dans la peau d’un Boss »

Le projet « Dans la peau d’un Boss », initialement intitulé « Vie ma vie de chef d’entreprise », a vu le jour grâce à un partenariat École-Entreprise, entre Réseau entreprendre Martinique et le Lycée de Bellevue.

Dorothée DE REYNAL, Présidente, et Stéphanie PÉCÔME, Directrice de Réseau entreprendre Martinique ont pour mission d’accompagner les entreprises en création, développement et reprise d’activité. En 2019, Réseau entreprendre a pu accompagner plus de 49 lauréats et aidé à la création de 178 emplois. Le Réseau a donc un poids économique qui favorise la création d’entreprises et l’emploi.

En 2020, Réseau entreprendre a eu la volonté de renforcer son engagement auprès du jeune public. Des rencontres sous forme de témoignages d’entrepreneurs organisées par Sabrina HO CHING, Professeure de Culture Économique Juridique et Managériale ont permis d’initier un premier contact avec les étudiants de la section BTS NDRC.

Souhaitant poursuivre cette démarche, Réseau entreprendre a proposé un projet d’immersion complète d’étudiants auprès d’entrepreneurs du Réseau.

Durant une semaine, du lundi 30 novembre au vendredi 4 décembre 2020, six étudiants ont été invités à partager le quotidien de six chefs d’entreprise. L’objectif pour les entrepreneurs étant de transmettre à ces futurs jeunes actifs, une vision objective du monde de l’entreprise. Afin de sortir des idées préconçues, faire évoluer la posture et susciter l’intérêt, voire l’envie de devenir de futurs entrepreneurs

Loïc LECHALLIER, Dorothée DE REYNAL, Sabrina HO CHING, Estelle HILAIRE, William CASTER

Mercredi 25 novembre, lors d’une conférence de presse réunissant étudiants, entreprises partenaires et médias. Mme DE REYNAL a officiellement lancé le début de l’action « Une semaine dans la peau d’un Boss ».

Les entreprises partenaires

Co fondateurs et dirigeants Mme Estelle HILAIRE et M. William CASTER

Accueil de Florent ADELAIDE étudiant en 2ème année

Garage Petite Cocotte

Directeur M. Loïc LECHALLIER

Accueil de Marvin GERMANY étudiant en 1ère année

Wopso

Dirigeante Mme Mélanie PAIN

Accueil de Mathis EUSTACHE étudiant en 1ère année

Nabao

Dirigeante Mme Natasha TURINAY

Accueil de Sébastien PENAVERE étudiant en 2ème année

L’épi des îles

Dirigeant M. Axel BAURAS

Accueil de Melvyn HERMAN étudiant en 2ème année

Le domaine des bulles

Dirigeant M. Deive GIRIER DUFOURNIER

Accueil de Valérie LESEL étudiante en 2ème année

Dans la peau d’un Boss chez Karaïb 3D

« Après une semaine passée auprès d’Estelle HILAIRE et de William CASTER, co fondateurs de l’entreprise Karaïb 3D, j’ai pu découvrir un nouvel aspect de la vie en entreprise, et pas seulement celui que l’on voit dans les cours.

J’ai pu y voir les difficultés qu’on pouvait rencontrer mais aussi les opportunités qui venaient à nous après un certain nombre d’efforts, et qu’il ne fallait jamais se reposer sur ses acquis. Il faut toujours se dépasser car le marché est très concurrentiel et on peut à n’importe quel moment se faire dépasser par une entreprise qui commercialise le même produit que nous.

Pour moi les premières difficultés que j’ai rencontrées étaient liées à l’intégration. Comme j’étais nouveau je ne connaissais rien de l’entreprise, mais après avoir observé mes collègues j’ai appris, et cela m’a permis de devenir autonome dans certaines tâches, et de me créer des automatismes.

Parmi les tâches que j’ai eu à réaliser celles que j’ai le plus appréciées étaient la gestion du standard téléphonique et la tenue de la caisse, car on avait une relation client salarié qui était vraiment agréable, et des clients très aimables. Cela m’a permis de mieux m’intégrer à l’entreprise et de me sentir actif. » Florent A

William CASTER, Estelle HILAIRE, Florent ADELAÏDE, Elza SAINTE-AGATE

Dans la peau d’un Boss au Domaine des bulles

« J’ai eu l’opportunité de participer à ce projet, je l’ai effectué dans l’entreprise le domaine des bulles au Vauclin.

Le domaine des bulles est une petite entreprise familiale, son activité est l’hébergement en maison d’hôtes. C’est-à-dire qu’il propose à des clients friands de l’insolite de dormir dans des bulles à la belle étoile. Ce lieu dégage la paix, le calme et la sérénité.

Avant de participer à ce projet, je savais que la vie d’un chef d’entreprise n’était pas simple ni tranquille, mais après avoir suivi Deive GIRIER DUFOURNIER durant une semaine, j’ai pu constater qu’en réalité un entrepreneur est d’abord employé avant d’être chef d’entreprise. Employé car il doit connaître un minimum ce qui se passe dans son entreprise afin de répondre aux besoins et gérer au mieux les difficultés.

J’avais un peu d’appréhension sur mon intégration au sein de l’équipe, les missions qui m’aurait été confiées, la routine du chef d’entreprise… Ces appréhensions ont duré un jour. Deive m’a tout de suite mise à l’aise, ainsi que le reste de l’équipe. Je me suis vite mise dans le bain et j’ai beaucoup apprécié.

Je ne pourrais dire les  missions qui m’ont le plus plu car j’ai tout apprécié. Que cela soit l’accueil client , les rendez-vous fournisseurs, la restauration, le service en chambre (petit déjeuner, déjeuner, dîner) le nettoyage des bulles, la prospection et la satisfaction client. J’ai appris de chacune de mes missions. »  Valérie L

Dans la peau d’un Boss au Garage Petite Cocotte

« Après une semaine passée auprès de Loïc LECHALLIER, dirigeant du Garage Petite Cocotte, j’ai pu découvrir la vie d’un chef d’entreprise.

J’ai pu y voir les difficultés qu’un entrepreneur rencontre, mais aussi les bons côtés, comme partager des savoirs ou gérer une équipe, car l’entrepreneur ne fait pas tout dans l’entreprise il a besoin d’une équipe à ses côtés qui permet à l’entreprise d’être stable.
La difficulté que j’ai pu rencontrer est liée à la communication avec les collaborateurs, car tout le monde n’est pas forcément d’accord sur tous les points.


Enfin les tâches que j’ai le plus appréciées sont les participations au réunion de l’entreprise, la gestion des dossiers, l’accompagnement client (être en action) et les installations des machines.
«  Marvin G

Dans la peau d’un Boss chez l’Épi des îles

« Tout d’abord, je souhaite remercier le Lycée de Bellevue et « Réseau Entreprendre » pour ce projet car cela m’a appris énormément de choses.

Premièrement, j’ai appris à mieux connaître le métier d’entrepreneur car j’avais une vision assez globale de quelqu’un qui doit tout gérer lui-même, qui fait tout et qui vit pour son entreprise. Cependant, cette semaine m’a permis de comprendre que l’entrepreneur ne fait pas forcément tout, mais il a un œil sur tout. Sa plus grande capacité est de gérer et manager son équipe afin que tout soit fait de la meilleure des manières. J’ai également appris que tout est sous sa responsabilité. Autrement dit, il a l’art de régler les problèmes, c’est à lui de faire ça.

Puis, la difficulté que j’ai le plus rencontrée dans ce métier est la confrontation « Patron-Employés », car il y a des employés qui se positionnent directement dès leur arrivée en confrontation avec l’entrepreneur. Cela instaure ensuite, une tension au sein du groupe difficile à faire partir.

Enfin, les moments que j’ai le plus appréciés, sont les réunions. Lorsque l’entrepreneur prend la parole et demande à chaque corps de métier au sein de l’entreprise, où il en est ? Et comment l’entreprise avance ? C’est le moment que j’ai le plus apprécié.

Ensuite, lorsque chacun donne ses idées afin que l’entreprise se développe et également pour surpasser la concurrence et anticiper les mouvements, ces moments sont vraiment intéressants à vivre. » Melvyn H

Melvyn H, BTS NDRC2 et Axel BAURAS, Dirigeant de l’Épi des îles

Dans la peau d’un Boss chez Nabao

« Ce projet consistait à passer une semaine aux côtés d’un chef d’entreprise. Projet pour lequel j’ai porté un grand intérêt car à l’avenir je souhaite moi aussi créer ma propre entreprise. Malheureusement, suite à quelques complications et la fermeture du magasin un jour, je n’ai pu effectuer que deux jours d’immersion.

Quelques jours avant le début de cette semaine, j’étais dans le flou total Cest-à-dire que, je n’avais aucune idée de comment allait se dérouler cette semaine. De plus, j’avais énormément d’a priori sur le mode de vie des chefs d’entreprise et je me demandais si je retrouverais certains clichés à leur égard.

Mon entreprise d’accueil était Nabao, avec à sa tête Madame Natacha TURINAY. Pour faire simple, il s’agit d’une entreprise de vente de produits de soin et de beauté, qui est dirigée avec un management participatif par Mme TURINAY. C’est-à-dire que, comme elle le dit elle-même, pour prendre une décision, même si elle sait déjà comment cela va se passer, elle prend l’avis et les propositions de ses collaborateurs. C’est quelque chose, qui premièrement, m’a surpris car j’avais le stéréotype du chef d’entreprise autoritaire et deuxièmement, que j’ai beaucoup apprécié correspondant à ma façon de travailler.

Durant ces quelques jours, j’ai posé énormément de questions, quelques unes préparées à l’avance et la majorité des autres sur le moment pendant que j’effectuais une tâche ou que nous échangions sur divers sujets.

J’ai également pu faire la connaissance d’une des collaboratrices de Mme TURINAY, nommée Béatrice, qui a un poste d’accompagnatrice bien-être, assistante administrative et commerciale. C’est elle qui m’a fait découvrir, dans un  premier temps, Nabao.

Durant ces quelques jours d’immersion, j’ai eu l’occasion de participer à deux rendez-vous aux côtés de Natacha TURINAY, avec deux agents d’entreprises, sur le sujet de la signalétique du nouveau point de vente à Fort-de-France. Rendez-vous à la suite desquels j’ai même fait des propositions de signalétique dont une qui a été validée par Mme TURINAY. J’ai également eu l’occasion de travailler sur la newsletter de l’entreprise en donnant mon avis sur le contenu de cette dernière. Mme TURINAY m’a également permis de choisir le titre de celle-ci. J’ai apporté plusieurs propositions dont deux ont été validées.

j’ai pu aussi avoir un aperçu du niveau d’organisation et des outils que requiert une entreprise. C’est-à-dire que pour le bon fonctionnement de Nabao, Natacha TURINAY a mis en place plusieurs logiciels et applications l’aidant à organiser, appliquer et contrôler ses journées et son travail, ainsi que celui de ses collaborateurs. Un exemple simple, une application d’agenda partagée pour elle et son équipe leur permettant de savoir à tout moment qui fait quoi et quand.

j’ai vu globalement comment Mme TURINAY faisait face aux circonstances actuelles. Son secret était, et l’est toujours, d’anticiper les choses au maximum et d’éviter d’être au jour le jour. Cela pouvait se manifester par le fait de passer une commande plus tôt que d’habitude, faire une tâche prévue pour le lendemain, ou encore prévoir que vers la fin de la journée de mon premier jour je n’aurais plus d’eau et avoir apporté une deuxième bouteille juste pour moi.

Pour conclure, à la fin de cette immersion je suis sorti enrichi de connaissances et de méthodes d’application. J’ai appris qu’un chef d’entreprise c’est quelqu’un de discipliné, d’organisé, de prévoyant et de passionné. Peu importe nos antécédents, être entrepreneur c’est quelque chose qui s’apprend, et ce, tout au long du parcours. » Sébastien P